FrançaisEnglish

La Vie en Vert

Mercredi 27 juin 2012

Nous y sommes !

La Belle Verte existe enfin.

Merci à tous nos clients, déja nombreux, pour leur soutien.

Un gros bisou à Azilis, Eve et Isabelle, nos trois fées.

10/06/2012

Le petit mot de Francesca

Quand j'ai décidé de passer le relais de mon resto, poussée par une irrésistible envie de repartir vers de nouveaux horizons parisiens, il y avait la joie du changement, mais aussi la peine de quitter autant de chouettes gens rencontrés et côtoyés pendant 6 ans, et le désir de le laisser entre de bonnes mains.

Difficile de partir en laissant terre brûlée derrière moi sans me soucier de l’avenir de cet endroit que j'avais construit (à l'époque avec Nils). Donc la question que je me posais c'était «QUI ?». Qui peut continuer à rendre vivant cet endroit aussi riche et faire de bonnes choses à manger ?

Le temps passait et je ne trouvais toujours pas de réponse à ma question. Mais je ne pouvais pas arrêter de me la poser. Je ne supportais pas l’idée que cet endroit ne continue pas de vivre.

Tout ça jusqu'au jour où j'ai pensé à Charles, Delphine et Harold. Je me suis souvenue que depuis longtemps, ils avaient un chouette projet qui ne demandait plus qu'à se concrétiser. Je savais qu'ils utiliseraient avec coeur et intelligence cet instrument si je leur laissais.

Et comme dans les belles histoires, le lendemain midi, Charles vint déjeuner a Saporito.
«Le hasard n'existe pas» se dit-on d'un air complice après avoir parlé ensemble.

…Et voilà les débuts de cette histoire. Maintenant c'est à eux de jouer.
Je leur souhaite bon vent et je crois qu’ils vont nous faire découvrir de nouvelles choses avec leur «bio sexy et convivial».

Moi j'y crois !

Francesca

Merci !

La Belle Verte souhaite saluer et remercier sa famille, son crew :
Elisa et petit Marlo, Phil aka Maître Majda notre bien dévoué, Isa Daqueen d'avoir accouché une seconde fois pour nous, Abi (Doctor ès translation) et Alonso, nos mamans pour leurs conseils avisés, Clochette - un sourire, des tatouages, et des petits bras musclés, Béné et ses bonnes idées, Sandrine "Toup-Toup" notre fée du logis, Julie et Arnaud d'Au, Sabrina, la Sono Mondiale, Baptiste, Pablo et les gars de la scène, Claudie et Guillaume "Gourmie's", l'ami Kruncho et Audrey (mais où sont-ils passés ?), et Eric sur qui l'on peut compter.

Nous savons que La Belle Verte ne pourrait exister sans ses producteurs, brasseurs, viticulteurs, et en premier lieu ses clients.

A Coline Serreau.